Le couple, les réseaux sociaux et Novembre

Le couple, les réseaux sociaux et Novembre

Archive Apéro & Co.

J'ai eu un weekend assez intense en émotion, mais pour une fois, je ne l'étalerai pas ici! #SORRY C'est vrai que dans les derniers mois, mon blogue a été une excellente façon de communiquer mes besoins par rapport à mon couple (et un grand divertissement pour mes amies proches), mais ce weekend, j'ai plutôt opté pour une discussion (in)confortable avec ma tendre moitié. Je crois que pour une fois, j'ai réussi à bien lui expliquer mes attentes et ça devrait aller de mieux en mieux pour moi, mais aussi pour nous! #jaiespoir

Faut dire qu'encore une fois, ce n'est pas entièrement sa faute. En novembre, je suis toujours un peu déprimée (un peu comme tout le monde, je crois). Mes sautes d'humeur sont donc un peu plus intenses (surtout quand je suis dans une semaine émotionnellement instable - you get it!). Le weekend, j'ai toujours un peu de difficulté à me lever du lit, tannée de me lever seule. Faut dire que ça fait longtemps que je me lève seule et dans les derniers mois, j'ai eu la chance de goûter au levée à deux... J'y ai pris goût, tsé! Par contre, c'est un « problème » que je dois régler et je ne peux pas demander à mon copain qui a une vie hyper chargée, assez intense et qui n'est pas toujours compatible avec la mienne de répondre à ce besoin (un jour, il va bien falloir... mais il faut que je sois patiente).

Le gros hic avec la vie d'aujourd'hui se trouve dans ce petit bout de conversation que j'ai eue avec ma meilleure amie après avoir chialé de mes « problèmes conjugaux »:

Moi: J'pense que je suis juste tannée de travailler sur les réseaux sociaux, voir des photos de monde beaucoup trop heureux, pis moi ça marche fucking jamais comme je veux.

Meilleure amie: Bah fille. C'est pas moi qui va t'apprendre que la vie sur les réseaux est pas la vrai vie!

Moi: Je sais bin. Mais ça reste rushant.

Honnêtement, je le sais que les réseaux sociaux ne sont pas le reflet de la réalité. Facebook (et Instagram) est une grosse game de belle vie, de gens plus heureux les uns que les autres. C'est souvent loin d'être le cas. J'ai d'ailleurs un faible pour le texte «The Truth Behind Instagram Photos» sur Bored Panda qui démontre ce côté peu authentique des plateformes sociales.

Reste que même si je sais que les gens ne seront jamais authentiques sur les réseaux sociaux, je passe mes journées à défiler tous ces réseaux (et ce, plusieurs fois par jour) et je me trouve bien malgré moi à comparer ma vie à celle des autres. Je finis donc par me dire que ma vie de couple est loin d'être parfaite, ce qui n'est pas entièrement vrai et pas du tout mon genre.

Faque aujourd'hui, à moi d'accepter que notre relation imparfaite restera telle qu'elle est le temps que tout se place et bien sûr, à lui de m'aider à continuer d'y croire. Je suis en couple. C'est déjà beaucoup plus qu'il y a un an, right!

Vous aimez? Partagez! 🙂

Andréanne O'Bomsawin

Gestionnaire de communautés et rédactrice web dans mon quotidien, je suis une blogueuse curieuse à mes heures. Auparavant cofondatrice du blogue Apéro & Co., je tente dès aujourd'hui l'expérience en mode solo avec cet espace dédié à mes découvertes et mes introspections. De nature curieuse c'est un qualificatif qui me représente bien (je crois). Découvrons-le ensemble!

À propos de moi aussi sur mon site web →


Je suis (bien sûr) sur Instagram

Andréanne O'Bomsawin

Gestionnaire de communautés et rédactrice web dans mon quotidien, je suis une blogueuse curieuse à mes heures. Auparavant cofondatrice du blogue Apéro & Co., je tente dès aujourd'hui l'expérience en mode solo avec cet espace dédié à mes découvertes et mes introspections. De nature curieuse c'est un qualificatif qui me représente bien (je crois). Découvrons-le ensemble!

La petite vidéo inspirante du moment

La survie alimentaire et culturelle selon ÉAU

Olivier Demers-Dubé et Julien Le Net, co-fondateur et directeur du développement de ÉAU, ont offert une excellente conférence dans le cadre de CreativeMornings Montréal (#CMsurvival). Histoires de fermes urbaines aquaponiques, de sandwichs aux tomates et de perchaude, ça pourrait vous plaire! En tout cas, moi, ça m'a plu! Bonne écoute! - Andréanne O'Bomsawin