Je suis à pied pour de bon

Et bien oui, j’ai officiellement vendu ma Mazda 3 2007 avec la ferme intention de ne pas en acheter une nouvelle (pour mon porte-feuille et pour la Terre 🌎 qui mérite un petit répit). Je suis désormais à pied pour de bon pis oui, ça me stresse un brin!

Bon, vous me direz: t’es Montréalaise, c’est chill!

C’est vrai que me déplacer dans Montréal, ce n’est pas si compliqué:

> J’habite à 15 minutes du métro Henri-Bourassa ou Sauvé.
> La 121 passe assez souvent.
> J’ai 3 stations Bixi à 5 minutes de marche.
> J’ai un nouveau vélo que j’adoooore.
> J’ai accès à Communauto
> J’ai un Pourvoyeur Gin Pub à 2 coins de rue
> J’ai une Pizzéria no900 à 5 coins de rue
> J’ai une épicerie bio à 6 coins de rues
> J’ai un dépanneur de bières spécialisées à 1 coin de rue
> J’ai une fruiterie et un Ça va barder à 10 minutes de vélo

Mais, il faut comprendre deux choses à mon sujet:

Tout d’abord, depuis l’obtention de mon permis de conduire, à 16 ans, c’est la première fois que je n’aurai pas de voiture. Pour moi, fille qui vient de la banlieue, c’était impensable de ne pas avoir de voiture. Ça faisait partie de la réalité dans laquelle je vivais et ce, même si, au moment d’obtenir mon permis de conduire, j’habitais déjà Ahuntsic.

Ensuite, la grande majorité de mes ami.e.s se trouvent sur la rive-nord de Montréal. Certains sont plus facilement accessibles, d’autres, la planification du transport est tout un mal de tête… Croyez-moi! Donc, me départir de ma voiture, c’était prendre conscience que je ne les verrais peut-être plus aussi souvent que je les voyais. En même temps, je crois qu’il est temps que les gens prennent le temps de se déplacer dans mon coin qui reste facilement accessible pour les gens de la rive-nord. 😉

Faque, dans les prochaines semaines, je vais être en mode adaptation. J’ai déjà un dossier sur mon ordi qui inclut tous les horaires d’autobus de la STL (la dernière fois que j’ai pris un autobus de Laval, je devais avoir 17 ans). J’ai analysé toutes les possibilités pour me rendre à Terrebonne ou à Mascouche (ça, c’est plus compliqué). Je demande donc à mes ami.e.s d’être indulgent.e.s face à mes petites paniques qui risquent de se produire.✌️

Et bien sûr, j’ai une mère plutôt sympathique, qui habite très très proche, qui va me prêter sa voiture de temps en temps pour me permettre de faire des distances plus longues sans le stress de devoir faire mille et un transferts d’autobus, de métro ou de trains. Merci Maman!

Alors, c’est parti #AOàPied 🌮

P.S. J’espère que je ne perdrai pas mes techniques « kick-ass » pour faire un stationnement parallèle aussi bien effectué sur que la photo ci-dessus!

Posted in Blogue.